vendredi 23 janvier 2015

Pif pour 1 €, c'est dans la poche!

Eh oui, j'y reviens encore. C'est plus fort que moi. J'avais jadis une collection impressionnante de Pif Gadget et de Pif Poche. Le second format était bien pratique quand on avalait une centaine de kilomètres de bitume, dans l'habitacle de la voiture.
On préparait, mon frère et moi, notre petite provision de Pif Poche pour partir à la mer ou dans les Ardennes : Pif, Pifou (dont la conversation se limitait à "glop !" ou "pas glop !", selon l'humeur), Totoche, Placide et Muzo, Arthur le Fantôme, Gai-Luron (du génial Gotlib), etc. Sur les pages de droite, s'étalaient les gags et sur celles de gauche, les jeux. On en avait pour des heures.
Et puis, un jour,  un brocanteur est venu à la maison. Cet inconnu s'est engouffré au sein de notre coin secret dans le hall de nuit. Il avait une grosse caisse en carton à côté de lui et il empilait silencieusement nos BD, nos magazines, nos Pif... Je n'en croyais pas mes yeux. Il a ensuite glissé quelques billets au creux de la main de ma mère et est parti sans demander son reste, emportant avec lui, les bribes précieuses de mon enfance... Depuis, j'écume les brocantes et les bouquinistes de seconde main, dans l'espoir d'en récupérer l'un ou l'autre. Récemment, j'ai exhumé avec bonheur ce Pif Poche de mars 1968. 1 €... Un instant de bonheur ne coûte vraiment rien. ©

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire